Tourisme : De l’importance de la vitesse d’affichage

C’est une expérience que nous avons tous vécue un jour. Vous arrivez sur un site, il est lent, vous cliquez sur la flèche de votre navigateur pour revenir à Google, et aller voir ailleurs. Le domaine du tourisme n’échappe pas à cette loi implacable du temps d’affichage.

C’est ce que la société Quadran, experte de la supervision et de l’optimisation des performances web, s’est attelé à démontrer. Elle dresse un classement comparatif de la vitesse de 30 sites leaders du E-tourisme en France, et du ressenti des utilisateurs quant à leur perception de la  qualité de service délivrée.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les sites de E-tourisme sont plutôt lents. En effet seul 20% offrent une expérience utilisateur satisfaisante.

Ce critère est important pour l’expérience utilisateur (et donc la conversion en vente), mais aussi pour Google. Ce dernier intégrant la vitesse de chargement dans son algorithme permettant de classer les sites sur son moteur. Alors pourquoi de grands sites leaders ne sont pas plus attentifs à ce critère ? Lorsque l’on observe quels sont les sites les moins bien notés, ont peut noter la présence de nombreux sites agrégeant du contenu dynamique. Ce type de contenu prend du « temps » à se charger. De plus, les images produites sont souvent trop lourdes, ne parlons même pas des belles vidéos…

Ce problème touche les sites leaders… Mais concerne tous les sites. Il est important de prendre en compte ce facteur dès la création du site, mais aussi tout au long de la vie du site. Notamment, en étant attentif au poids des images que l’on produit pour le site. Eh oui, le design et le contenu sont importants, mais pas seulement. Si un site met trop de temps à s’afficher, ces derniers auront peu d’intérêt pour l’utilisateur qui sera déjà parti voir un site moins joli, mais plus fonctionnel.